Pour une Fédération anarchiste de la Caraïbe

Kisqueya libertaria (République dominicaine) et Atelier libertaire Alfredo López (Cuba)

I.
Les Caraïbes ont été l’un des scénarios privilégiés où ce qu’on appelle la modernité d’appel, ce mélange explosif de capitalisme et d’étatisme, a montré ses visages les moins présentables au monde. Cette barbarie persistante et bien aménagé, entre les agents impériaux espagnols, anglais, français, néerlandais… a donné naissance après plusieurs siècles passés, à un monde d’insulaires isolés, attentifs aux signaux des anciennes et des nouvelles puissances coloniales, et castrés dans de nombreux cas, sans même avoir la capacité de se parler les uns aux autres sans les médiateurs tutélaires.
Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, International, Politique   |  08 28th, 2014    | 

“COMPENDIO”. LE RECUEIL DE TEXTES DE L’OBSERVATORIO CRÍTICO DU 10 AÔUT 2014. SUPPLÉMENT SUR LE PRINTEMPS LIBERTAIRE DE LA HAVANE

“Compendio”. Le recueil de textes et de notes publié depuis Cuba et pour Cuba par l’Observatoire critique. Pour un socialisme participatif, démocratique, révolutionnaire et libertaire !

Nous publions à chaque parution à La Havane “Compendio”, nous vous offrons ici le dernier numéro du 10 août 2014 :

.

COMPENDIO OC AGOSTO_10_2014 – SUPLEMENTO PRIMAVERA LIBERTARIA

Télécharger les précédents numéros publiés en 2011, 2012 et 2013 :

http://observatoriocriticodesdecuba.wordpress.com/compendios-oc-2012/#comment-5669

http://observatoriocriticodesdecuba.wordpress.com/compendios-oc/#comment-5668


Enrique   |  Actualité, Politique   |  08 15th, 2014    | 

Une autre Cuba est possible : sans militaires, sans bureaucrates et sans technocrates

Devant les 548 membres de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire, réunis en session samedi 5 juillet, Raul Castro a déclaré que la « nature graduelle » de ces réformes était « indispensable ».

Depuis qu’il a succédé à son frère Fidel, malade, en 2008, Raul Castro a mis en place d’importantes réformes économiques, comme la transformation d’entreprises publiques en coopératives privées ou la possibilité pour les Cubains de travailler pour des petites entreprises privées.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  07 11th, 2014    | 

Poutine annule 90% de la dette due par Cuba à l’ex-URSS

Le président russe a annulé la grande majorité de la dette de l’île auprès de l’ex-URSS, qui s’élevait à 35,2 milliards de dollars. Moscou et La Havane relancent leurs relations commerciales depuis 2005.

Le président russe Vladimir Poutine, en visite vendredi à Cuba, a promulgué avant son départ l’accord annulant 90% de la gigantesque dette contractée par La Havane auprès de l’ex-URSS, a annoncé vendredi le Kremlin.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Économie   |  07 11th, 2014    | 

Cuba : De nouvelles luttes pour de vieux défis

Nous savons combien il est difficile de transmettre la complexe et intéressante réalité qui y existe. La fin du soi-disant camp socialiste a coûté à Cuba plus de 80% de ses marchés et de ses subventions soviétiques. En plus de cela, l’agression impérialiste du gouvernement américain s’est accrue, le blocus économique s’est intensifié et le financement des groupes d’opposition de droite a augmenté de plusieurs millions de dollars. En outre, l’activité des groupes promouvant des actes terroristes dans mon pays est toujours tolérée sur le territoire des USA. L’ingérence impérialiste des USA a été et sera un facteur crucial dans le cas de Cuba, car elle alimente les tendances réactionnaires et conservatrices du gouvernement cubain actuel, qui utilise cela comme prétexte pour harceler les forces de gauche, socialistes et indépendantes de sa bureaucratie.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société, Économie   |  06 17th, 2014    | 

Cuba : la guerre des gangs. À voir sur le site d’Arte


Effacées, les dernières empreintes de l’utopie socialiste qui prônait le partage des richesses. A l’écart de la vitrine politique, se présente une réalité différente.

Avec la timide ouverture de Cuba, la population rêve désormais sans complexes du peso cubain convertible, indexé sur le dollar.

Depuis la vague de licenciements dans la fonction publique, les emplois sont rares et mal rémunérés. Et les nouvelles réformes ne profitent qu’à une minorité de Cubains. La société s’est scindée en deux : une minorité privilégiée qui a accès aux standards occidentaux et la majorité, les salariés pauvres, qui ne peut plus s’acheter les denrées alimentaires de base.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Société   |  06 17th, 2014    | 

La Havane, juin 1960. Déclaration de principe de la Agrupacion sindicalista libertaria de Cuba (extraits)

.
La déclaration qui suit a été diffusée à Cuba par les membres de l’Association Syndicaliste Libertaire de Cuba. Elle est prémonitoire quelques mois avant une vague de répression qui allait liquider totalement le mouvement libertaire cubain.
____________________
.
Contre l’État sous toutes ses formes
.
Les membres de la Agrupacion sindicalista libertaria considèrent comme un devoir, avec lequel on ne peut ruser, d’affirmer en cette étape de réalisations révolutionnaires de notre peuple, qu’ils se dressent non seulement contre certaines formes accessoires de l’État, mais contre l’existence même de l’État en tant qu’organisme dirigeant de la société, et de ce fait contre toute politique tendant à provoquer l’hypertrophie étatique, à développer les recours de l’État et à lui conférer un caractère totalitaire ou dictatorial. Les militants syndicalistes libertaires cubains, de la même façon que les camarades des autres pays, estiment qu’on ne peut effectivement réaliser une révolution sociale authentique, s’il n’est pas procédé, en même temps qu’à la transformation économique, à l’élimination de l’État comme entité politique et administrative, en le remplaçant dans ses fonctions par des organismes de base révolutionnaires tels que les syndicats ouvriers, les communes libres, les coopératives agricoles et industrielles autonomes, les collectivités paysannes ou de production, libres d’ingérences autoritaires.

Lire la suite »


Enrique   |  Histoire, Politique   |  06 11th, 2014    | 

La répression contre le mouvement libertaire cubain après la révolution castriste

La répression qui a frappé le mouvement libertaire cubain, comme toute opposition à Castro, lorsque le nouveau régime s’est affermi, est semblable dans ses grandes lignes à celles qui ont décimé les anarchistes russes après 1917, ou est-européens après 1945. Nous n’avons ni la place, ni le matériel pour en faire une étude approfondie, aussi nous contenterons-nous de citer quelques exemples qui se passent de commentaires.

Ventura Suarez, vieux militant libertaire, et Augusto Sanchez (17 ans) : fusillés avec 62 autres camarades (information parue dans La révolution prolétarienne en juin 1963).

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Société   |  06 10th, 2014    | 

Le printemps libertaire de La Havane s’achève avec la volonté pour ses organisateurs de continuer le travail entrepris

Ce samedi, ont eu lieu les dernières activités faisant partie du Printemps libertaire de La Havane. Les pages de ce blog ont été utilisées pour fournir aux lecteurs les détails sur ces journées organisées par l’Atelier Alfredo López et le projet Christ Sauveur,  en fonction des objectifs de nos collectifs qui ont pour but de donner plus de puissance aux processus d’émancipation et de solidarité pour tous.

Cette fois-ci, l’action consistait à parcourir certains endroits de La Havane qui se distinguent pour des raisons historiques et socio-culturelles, dans la tradition des mouvements syndicaux et fraternels cubains. Deux véhicules loués conduisirent les participants vers d’anciens sièges d’associations ouvrières, vers des locaux où furent publiés les journaux et les revues de ces  mouvements, vers la maison de l’apôtre de l’indépendance cubaine, José Martí, vers des quartiers connus pour leur histoire liée au militantisme ouvrier, pour finalement aboutir à  ce qu’on appelé la Loma del Burro, dans le quartier Diez de Octubre, à La Havane. Une manière de conclure de façon détendue et fraternelle cette première journée du Printemps libertaire.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  06 10th, 2014    | 

Leonardo Padura attaqué par les fidèles de Castro

Le Cubain Leonardo Padura, auteur de L’Homme qui aimait les chiens (Métailié, 2013), a été une des vedettes de la récente Foire du livre de Buenos Aires. Ce roman sur Trotski et son assassin, d’une lucidité déchirante sur le dévoiement de la révolution castriste, a bouleversé les lecteurs de gauche attachés à Cuba, ne serait-ce que de manière sentimentale, romantique.

A cette occasion, Padura a accordé un entretien au quotidien argentin La Nacion. Il y évoque le héros récurrent de ses polars : « Mario Conde est un personnage typique de ma génération, qui traîne la nostalgie, le désenchantement, les espoirs perdus, les illusions encore existantes. » Exerçant toujours son premier métier de journaliste, Padura expose par ailleurs son scepticisme à l’égard du « journalisme militant »« Le militant obéit au Parti. Le Parti décide et commande. Et le journaliste disparaît. »

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique   |  06 5th, 2014    |