Canek Sánchez Guevara : l’indocile héritier

Anarchiste, écrivain, punk, photographe ou graphiste : bien des mots pourraient décrire Canek Sánchez Guevara. Si son tempérament et son goût pour le voyage rappellent son légendaire grand-père, l’homme n’a jamais voulu qu’on le considère comme « le petit-fils du Che » : impossible, répétait-il, d’incarner ce pantin exemplaire tant attendu par le régime. Il choisit dès lors de s’éloigner de Cuba, en quête d’anonymat.

Lire la suite »


Enrique   |  Culture, Histoire, Politique   |  08 2nd, 2022    | 

Des avocats verts, du gingembre et un portrait de Fidel Castro, voilà ce qu’il reste dans un marché de La Havane

« Regardez ça, dit-il, le cadavre du mouvement du 26 juillet, de Fidel Castro,  est encore chaud, et aujourd’hui nous n’avons même pas de citrouille pour un triste bouillon ».

La scène de ce matin au marché de La Havane, à l’angle de la 17e avenue et de l’avenue K, dans le quartier du Vedado, pourrait être attribuée à un cyclone. Les palettes vides, squelettiques, qui attendent des produits qui ne sont jamais arrivés ; les boîtes en plastique sur le sol et à l’envers ; la terre rouge, les déchets que personne ne balaie et les vendeurs absents.

Sur l’un des étals était accroché un portrait solitaire de Fidel Castro, renfrogné, en vert olive et maculé de résidus boueux. Lorsque le marché est bondé, le profil de Castro agit souvent comme une amulette pour faire fuir les inspecteurs, reconnaissent les commerçants qui l’ont installé à sa place.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  07 29th, 2022    | 

La répression s’intensifie à La Havane. Le Centre social et la bibliothèque libertaire ABRA dans le collimateur de la police

Boris M. Díaz est un compagnon cubain, membre de l’Atelier libertaire Alfredo López et du Centre social et la bibliothèque libertaire ABRA. Lors du premier anniversaire des manifestations qui ont agité Cuba le 11 juillet 2021, Boris a fait partie des victimes de l’intimidation policière et de l’opération militaire mise en place par la dictature cubaine. Il convient de mentionner que Boris souffre d’atrophie musculaire et vit dans un fauteuil roulant, ce qui met en évidence la lâcheté sordide et absolue d’un État fasciste dont le seul but est désormais de se perpétuer au pouvoir. Nous reproduisons ici la dénonciation diffusée par Boris sur les médias sociaux le 17 juillet 2022.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Répression   |  07 29th, 2022    | 

Cuba : l’exceptionnalisme « démocratique » et la sélectivité de la pensée critique

Le 11 juillet 2021, les plus grandes manifestations de l’histoire contemporaine de Cuba ont eu lieu. Les manifestants réclamaient davantage de droits et de libertés, mais un an après l’événement, des organisations telles que Human Rights Watch ont constaté une forte répression de la part du régime cubain, des violations systématiques des droits de l’homme et une augmentation drastique du nombre de personnes contraintes de quitter le pays. Face à ce scénario, le monde universitaire et la pensée critique latino-américains sont souvent silencieux ou sélectifs, appliquant des critères d’exceptionnalité au cas cubain sans grand fondement. (1)

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Analyse, Politique   |  07 25th, 2022    | 

Entre le préférable et le détestable

La capacité à gérer la mythologie révolutionnaire, associée à une répression intérieure efficace et à une influence internationale, fait de Cuba un cas historique, un modèle d’État et un agent politique profondément ancré dans toute l’Amérique latine. Un cas historique dont les désastres sont rendus invisibles, un modèle que l’on vénère, un agent géopolitique que l’on invite. Une présence étendue par la durée temporelle, la portée géographique et la pénétration de sociétés et de groupes spécifiques, tels que les politiciens, les militants et les intellectuels de gauche.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Société   |  06 29th, 2022    | 

Deux artistes ont écopé de lourdes peines de prison…

Le régime cubain a emprisonné des centaines de participants aux manifestations du 11 juillet dont deux jeunes artistes exemplaires : le musicien Maykel Castillo et le plasticien Luis-Manuel Otero.
Deux artistes ont écopé de lourdes peines de prison… Le premier est un musicien de 38 ans, Maykel Castillo dit Osorbo, et le second est un plasticien de 34 ans : Luis Manuel Otero Alcántara. Les deux ont écopé respectivement de 9 et 5 ans de prison.


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique, Répression   |  06 28th, 2022    | 

42 membres de la société civile cubaine condamnés à la prison après des manifestations

Sur les 1 481 Cubains arrêtés après le 11 juillet, plus de 700 sont toujours en prison, selon les données compilées par l’organisation indépendante Justicia 11J.

L’organisation indépendante Justicia 11J a dénoncé sur ses réseaux sociaux que 42 militants, opposants, journalistes indépendants ou membres d’organisations religieuses ou de la société civile ont été condamnés à des peines de prison suite aux manifestations antigouvernementales.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Répression   |  06 28th, 2022    | 

20 mai, le jour de la disparition de l’industrie sucrière cubaine

La récolte de sucre 2021-2022 s’est officiellement terminée le 20 mai. À en juger par les données fournies, l’industrie sucrière cubaine est morte. C’est pourquoi, dorénavant, cette date, tout comme le jour de la naissance de la République, sera le jour de la mort du sucre : un jour de fête et de deuil.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  06 18th, 2022    | 

Silvio et Pablo : des jumeaux asymétriques

À l’approche du concert à La Havane de Pablo Milanés, des fragments de “Yo pisaré las calles nuevamente” apparaissent sur les réseaux. Après avoir été utilisée pour parler de la douleur et de la soif de liberté du Chili, cette chanson parle maintenant de Cuba. Il faut ici remercier Pablo, qui a essayé d’être lui-même un pont pour des voies qui ne dépendent plus des auteurs ou des œuvres, mais des trajectoires mêmes de la liberté.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique   |  06 18th, 2022    | 

Cinéma :  Corazón azul, un film de Miguel Coyula

Miguel Coyula était en France pour présenter son long métrage Corazón azul « Cœur bleu » (2021) à la 34e édition du Festival Cinélatino Rencontres de Toulouse, où il faisait partie de la sélection officielle dans la compétition des longs métrages de fiction.

La nouvelle production du cinéaste cubain indépendant, l’une des voix les plus singulières de l’industrie audiovisuelle de l’île au cours des deux dernières décennies, à qui le cinéma cubain doit des titres tels que Memorias del desarrollo « Mémoires du développement » (2010) et Nadie « Personne » (2017), a été projetée le vendredi 25 mars dans la première salle de la Cinémathèque locale, et fait l’objet d’une seconde projection le mardi 29 avril au même endroit. La présentation a été assurée par l’éminent critique et historien du cinéma latino-américain Paulo Antonio Paranaguá.

Lire la suite »


Enrique   |  Culture, Politique   |  05 24th, 2022    |