La machine à harceler pointée sur un chercheur contre le cancer

Le jeune Oscar Casanella reçoit des menaces sur la voix publique par des « représentants » de la révolution et la Sécurité de l’Etat (Seguridad de Estado) veut lui retirer son poste.

La Havane, Cuba.

Quelqu’un a probablement écouté les conversations téléphoniques d’Oscar Casanella. Ce dernier était alors en train d’organiser avec ses amis une soirée pour fêter le retour de l’étranger de Ciro, guitariste du groupe punk-rock Porno Para Ricardo.

Soudainement, le jeudi 5 décembre 2013, à 21h15, juste en face de chez lui (au 634 de la rue La Rosa, entre les rues Boyeros et Ermita, dans le quartier Plaza de la Revolución, à La Havane), quatre inconnus, deux hommes et deux femmes d’une soixantaine d’années, lui barrèrent la route pour lui dire : « Oscar, n’organisez rien dans les prochains jours. Si vous le faites, vous en subirez de graves conséquences. Des gens que vous ne connaissez pas peuvent s’en prendre à vous, et nous aussi nous pouvons vous faire beaucoup de mal.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Solidarité   |  12 19th, 2014    | 

Reprises des relations entre Cuba et les États-Unis

La nouvelle a surpris tous les Cubains, ceux de Cuba et ceux de l’étranger. Les membres de l’Observatoire critique de La Havane ont conscience que le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays et l’échange de prisonniers sont le signal d’une nouvelle étape historique. L’importance de cette ouverture fait qu’ils ont un peu de mal à définir une position collective pour  analyser ces évènements.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique   |  12 19th, 2014    | 

Des agents américains ont infiltré la scène hip-hop pour affaiblir Castro

L’opération a notamment été désastreuse pour la vitalité de la scène hip-hop underground.

En 2002, le gouvernement cubain a créé une Agence cubaine du rap pour promouvoir les artistes de hip-hop dont le message correspondait à la ligne du parti. Mais la plupart des rappeurs les plus populaires du pays sont underground, avec CD faits maison et concerts secrets annoncés à la dernière minute. Un des groupes les plus connus est Los Aldeanos, un duo dont le message est très anti-castriste. Leur album Viva Cuba Libre critique ouvertement l’autoritarisme du gouvernement, et deux fans ont été condamnés à plusieurs années de prison pour l’avoir écouté en public.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique   |  12 17th, 2014    | 

La Russie reprend son centre d’interception à Cuba

La Russie et Cuba ont convenu de remettre à la disposition de la Russie le centre de guerre électronique de Lourdes, près de La Havane.

Moscou y avait renoncé en 2001 n’ayant pas de budget pour entretenir ce complexe à 10 000 km de Moscou et accédant aux exigences de Washington. Aujourd’hui, les autorités russes souhaitent reprendre ce centre situé à 250 km des côtes américaines, qui permettait à l’époque soviétique de suivre les communications radio et téléphoniques sur une grande partie du territoire de l’”ennemi potentiel”.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique   |  12 16th, 2014    | 

Pour les noirs à Cuba, toujours pas de Révolution

LE CHANGEMENT est la nouvelle à la mode actuellement quand on parle de Cuba, même si pour les Afrocubains comme moi, il s’agit plus d’un rêve que d’une réalité. Au cours de dix dernières années, de nombreuses interdictions ridicules pour les Cubains vivant sur l’île ont été éliminées, dont le fait de dormir dans un hôtel, d’acheter un téléphone cellulaire, de vendre une maison ou une voiture et de voyager à l’étranger. De tels gestes ont été célébré comme des signes d’ouverture et de réforme, même s’il ne s’agit en fait de rien de plus que des efforts de rendre la vie plus normale. Et la réalité est que, à Cuba, votre expérience de ces changements dépend de la couleur de votre peau.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Société   |  12 16th, 2014    | 

Regard sur la présence et l’héritage des Bantu à Cuba

Le bétail humain déversé sur la grande île de Cuba, durant la période dite de la traite négrière, a été une marchandise majoritairement de coloration bantu d’Afrique centrale. En effet, Rafael Duarte Jiménez, dans «L’Afrique à Cuba», indique l’installation, à La Havane, dès le XVIème  siècle, des Engola, Embo, Kongo, Casanga et autres, tandis que Zoe Crémé Ramos (1) a inventorié, sur près d’un demi-siècle, pour la région de Santiago De Cuba, exactement 7.236 esclaves, nés dans l’île de Cuba ou venus des îles voisines de Haïti et de Jamaïque, ou encore arrivés directement des côtes africaines.

Lire la suite »


Enrique   |  Analyse, Histoire, Religion   |  12 16th, 2014    | 

Cuba : Paula et Tina vont à vélo

“Este país no es para trabajar, ni mucho menos para guerrear, este país es para descansar”.

Il fait chaud ce matin de juillet au mausolée du soldat soviétique, dans la banlieue de La Havane, où le président Raul Castro accompagne son invité Vladimir Poutine de passage à Cuba.

Mais à 83 ans, Raul garde bon pied bon œil. Et montre qu’il connaît bien son pays : Cuba « n’est pas fait pour travailler, encore moins pour faire la guerre, mais plutôt pour se reposer ».

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Analyse, Politique   |  12 12th, 2014    | 

Cuba : la dangereuse « voie chinoise » (II)

La participation active des travailleurs cubains pourrait-elle être effectivement une alternative immédiate et urgente à la « voie chinoise » ? Au parti unique bureaucratisé et fusionné avec l’Etat qui dirige la marche forcée vers la soumission au marché et le développement de grandes inégalités sociales ? Cela est possible, et vaut la peine d’être essayé parce que la « voie chinoise » amènera inévitablement, par sa dynamique propre, la transformation de Cuba en semi-colonie dépendante des investissements et des marchés des pays impérialistes.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  11 22nd, 2014    | 

Cuba : la dangereuse « voie chinoise » (I)

De l’assaut contre la caserne Moncada jusqu’à l’entrée à La Havane et l’instauration du gouvernement des « barbudos » (les barbus, NdT), la Révolution cubaine fut une révolution de la jeunesse pour la démocratie sociale, pour en finir avec le « temps mort » et garantir du pain et du travail pour tous. Elle s’est appuyée sur la mobilisation et la participation à la lutte politique, syndicale et armée de la meilleure et de la plus pauvre partie du pays.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  11 22nd, 2014    | 

Charles Bettelheim et la Révolution cubaine (1960-1971)

Cet article expose la vision de Charles Bettelheim à propos de la Révolution cubaine. Celui-ci engagea sa réflexion sur le processus révolutionnaire cubain dès 1960 et il fut conseiller des autorités cubaines jusqu’en 1968. Sa perception de la révolution cubaine subira au cours de ces années des modifications liées d’une part à l’évolution objective de la formation sociale cubaine issue de la révolution et d’autre part en raison des mutations de sa pensée théorique propre…

…Il est donc fait état ici des préconisations économico-politiques de Bettelheim sur le processus révolutionnaire cubain, du cheminement de son point de vue et des causes de la modification de celui-ci qui sont multiples et agissent en interaction. L’article présenté ici, se veut être un point de départ à une réflexion plus approfondie sur la pensée de cet auteur.

Lire la suite »


Enrique   |  Analyse, Histoire, Politique, Économie   |  11 14th, 2014    |