Venezuela : Contre les fausses alternatives pour la Révolution sociale

Le Venezuela vit sous la botte d’un gouvernement autoritaire qui assujettit une bonne partie de la population à travers la répression et le clientélisme. Le gouvernement de Nicolas Maduro, intégré et soutenu par la hiérarchie militaire vénézuéliennes, a pour objectif de garantir -outre les leurs propres- les affaires de la boli-bourgeoisie, au moyen du contrôle des entreprises, du pillage des ressources minières e pétrolières ainsi que du narcotrafic. Dans le but de conserver le pouvoir et ses propres activités lucratives, le gouvernement réprime les mouvements de protestation de la population, torture, procède à des arrestations d’opposant.e.s, assassinant ainsi plus de 50 personnes depuis le début de l’année 2019. Pour faciliter le pillage opéré par les multinationales, les zones minières ont été militarisées et des bandes armées constituées afin de soumettre les populations indigènes locales.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Analyse, Politique   |  05 20th, 2019    | 

La communauté LGBTI a manifesté sans permission à La Havane

La suspension de la conga (1), la manifestation pour la diversité, contre l’homophobie et contre la transphobie, sous la tutelle du CENESEX (2), est la meilleure chose qui pouvait arriver. Cette manifestation a lieu chaque année pendant la journée contre l’homophobie. La communauté LGBTI avait exprimé son désaccord avec le CENESEX sur les réseaux sociaux et a décidé de marcher seule, sans le soutien des autorités.

Pendant plusieurs jours, l’information a circulé jusqu’au jour de l’évènement. Pendant cette période, certaines personnes ont été menacées et/ou harcelées pour qu’elles n’accèdent pas sur les lieux de la manifestation. Le samedi 11 mai au matin, les militants Jimmy Roque et Isbel Diaz Torres, tous les deux membres de l’Atelier libertaire de La Havane, ont été arrêtés (3).

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  05 18th, 2019    | 

Programme du 4e Printemps libertaire de La Havane

.
Du 4 au 11 mai 2019
Maman, il y a un éléphant blanc dans la salle de bains !

___________
SAMEDI 4 MAI
CENTRE SOCIAL ET BIBLIOTHÈQUE LIBERTAIRE ABRA
Calle 10 Nº56(int) e/C y D. Lawton. Diez de octubre. La Havane.
10 h
Inauguration de la journée
Observatoire des activismes : démocratie et autonomies
13 h
Présentation de publications anarchistes cubaines.
16 h
Mouvement révolutionnaire abolitionniste : une proposition transnationale pour un réseau anti-autoritaire aux États-Unis

Enrique   |  Actualité, Culture, Religion   |  05 2nd, 2019    | 

Histoire de l’anarchisme des origines à nos jours

La tradition libertaire de Cuba est séculaire. Les habitants originaux de l’île, les Indiens Siboney et Taïnos, intégraient dans leur mode de vie plusieurs principes, telle l’absence de propriété ou d’État. Vint ensuite la colonisation par les Espagnols et le génocide des populations autochtones.

Les siècles suivants, les idées et les penseurs anarchistes influenceront nombre de personnages clefs de l’histoire et de la lutte d’indépendance cubaine. Le héros national, l’apôtre de l’indépendance José Marti ou les mouvements anarcho-syndicalistes du début du XXe siècle qui seront à la tête du mouvement ouvrier en sont de parfaits exemples. De même certaines traditions toujours vivantes et importées par les déportés Africains victimes de l’esclavage, véhiculent elles aussi des idées libertaires comme la solidarité et la résistance à l’oppresseur.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Société   |  04 29th, 2019    | 

Un avant et un après pour la rivière Luyanó à La Havane

Le collectif écologiste Guardabosques a appelé le samedi 20 septembre dernier à une journée d’assainissement d’une partie du fleuve Luyanó, afin de contribuer à sa propreté et à la santé de la population, et ainsi travailler pour une Havane plus propre pour de son 500e anniversaire.

C’est la première action de l’organisation autonome dans ce lieu. Cela explique peut-être pourquoi, bien que la communauté d’habitants ait accueilli favorablement la nouvelle de l’activité, seulement un peu plus d’une dizaine de personnes, la plupart membres du collectif, a répondu à l’appel.

Pendant environ trois heures, des objets de toutes sortes ont été extraits des berges de la rivière, ils sont faits de matériaux de dégradation non rapides tels que le plastique, le verre, les métaux et d’autres encore. Ils ont été déposés dans des sacs et ils sont prêts à être recueillis par les travailleurs communaux.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Écologie   |  04 24th, 2019    | 

Dernier appel : IVe Printemps libertaire de La Havane

Nous sommes déjà dans le processus final d’organisation de notre IVe Printemps libertaire de La Havane, qui se tiendra dans cette ville du 4 au 11 mai 2019, avec pour siège principal le Centre Social et la Bibliothèque Libertaire ABRA.

Nous combattons pour défier les impérialismes quotidiens et encourager l’espoir à Cuba et dans le monde, afin de nettoyer notre intérieur de tant de ministères, élargir les espaces pour nos intimités, contester les terrains du désespoir et de l’isolement, qui sont les ingrédients fondamentaux de toute défaite durable. Cette disposition particulière est ce que nous appelons l’anarchie. À ceux qui l’exercent, même en se sentant partie d’autres univers d’idées, anarchistes.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  04 23rd, 2019    | 

Ana Mendieta/À l’épreuve de soi

Ana Mendieta est née en 1948 à Cuba,  elle s’exile très jeune puisqu’elle arrive aux Etats-Unis à l’âge de treize ans.  Elle y fait des études d’art et entame une série de performances dès 1972, qui  restent parmi les actions les plus radicales de l’histoire de l’art féministe. À  travers des expérimentations inédites, brutales et puissantes, Ana Mendieta a  puisé dans son expérience personnelle pour y extraire une œuvre sans compromis  et explorer des problématiques universelles comme la relation au corps, à la  nature, les femmes, l’exil, la violence, les identités (raciales, sexuelles et  culturelles), les discriminations et injustices sociales.

Lire la suite »


Enrique   |  Non classé   |  04 19th, 2019    | 

Washington menace de s’en prendre aux entreprises étrangères présentes à Cuba, l’UE hausse le ton

L’UE, premier partenaire commercial de Cuba, menace d’«utiliser tous les moyens à sa disposition» pour protéger ses intérêts. Washington envisage d’ouvrir la porte à des actions en justice contre les sociétés étrangères opérant dans l’île.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  04 18th, 2019    | 

Débat. Changement et continuité à Cuba

A l’occasion du 60e anniversaire de la révolution cubaine, il est opportun d’examiner ce qui a changé et ce qui se perpétue. L’économie de marché qui existait jusqu’en 1958 a été transformée de 1961 en un système de planification centralisé, avec une prédominance énorme de l’entreprise publique et une agriculture collectivisée. Le marché était subordonné au plan. Ce modèle a échoué dans le monde, mais son essence continue à Cuba, entraînant une inefficacité économique monumentale qui a nui à la croissance.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  04 12th, 2019    | 

Agnès Varda à Cuba

La réalisatrice française Agnès Varda est décédée à l’âge de 90 ans a indiqué l’AFP ce vendredi 29 mars 2019, citant des sources familiales. Un communiqué de la famille précise qu’”Agnès Varda est décédée chez elle dans la nuit des suites d’un cancer” et que ”sa famille et ses proches l’entouraient”. Cinéaste touche-à-tout et avant-gardiste, parmi les plus marquantes du XXe siècle, Agnès Varda aura impulsé la Nouvelle vague et incarné son époque par ses nombreux projets. Mariée à Jacques Demy et foncièrement féministe, Agnès Varda restera à jamais marquée par cette relation de trente ans avec son mari et par la mort de cette autre figure du cinéma, sans jamais en être dépendante ou rester cantonnée à l’image de “femme de”. Honorée par de nombreux prix, cette éternelle optimiste avait évoqué son décès en février dernier, lors du festival du film de Berlin, estimant qu’elle devait se “préparer à dire au revoir, à partir”.

___________________________

En 2017, le Musée national des beaux-arts de La Havane a présenté une exposition avec 110 photographies de la cinéaste Agnès Varda et son documentaire « Salut les Cubains ». Un regard sur les années 60 à Cuba.

Accompagnée du regard de la cinéaste cubaine Sara Gómez, Agnès Varda est revenu à Cuba par le biais de ses œuvres avec l’exposition Varda/Cuba, dans le cadre d’un projet de collaboration entre le Musée national d’art moderne du Centre Pompidou et le Musée national des beaux-arts de Cuba. Vernie en avril, Varda/Cuba a ouvert ses portes au public au musée havanais jusqu’en juillet 2017.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture   |  04 1st, 2019    |