Un centre social et une librairie anarchiste à La Havane

.
Le développement de centres sociaux et de librairies anarchistes un peu partout dans le monde est assez courant. Pour la pollinisation des idées et des pratiques anarchistes, des lieux comme cela sont apparus sur tous les continents depuis le tout début du mouvement. Il serait trop long de tenter d’en établir aujourd’hui une liste. Au centre-ville de Chicoutimi, le Collectif anarchiste Emma Goldman en a tenu un en 2016-2017, l’Espace Social Libre. L’inauguration d’un tel centre social  sur l’île de Cuba passe encore moins inaperçue. Aux prises avec le régime autoritaire castriste, issu d’une révolution tronquée et trahie par les sbires de Castro, le mouvement anarchiste cubain fait sa réapparition après des années de clandestinité et de répression. Nous espérons le succès de cette nouvelle expérience, notamment portée par les camarades de l’Atelier libertaire Alfredo López (voir entrevues I et II).

Enrique   |  Culture, Politique, Écologie   |  11 23rd, 2018    | 

Notes d’anarchistes : Abelardo Iglesias et le coup d’État castriste

Le militant et écrivain anarchiste cubain, Abelardo Iglesias, a porté à plusieurs occasions ses convictions pour la liberté et le changement social au risque de sa vie sous des régimes totalitaires. Né à Cuba, il participa à partir d’un jeune âge au mouvement ouvrier. Plus tard, il partit pour l’Espagne pour combattre le fascisme franquiste et défendre la Révolution Sociale et y resta du début de la Guerre civile jusqu’à la défaite finale catastrophique. Après la débâcle, Iglesias retourna à Cuba où il participa à l’Association Libertaire de Cuba (ALC), qui combattait le régime Batista, mais aussi les amis et collaborateurs du régime – dont bon nombre conserveront de hauts postes sous la dictature castriste. Luttant inlassablement pour défendre les conquêtes des travailleuses et travailleurs et l’indépendance des syndicats, les militant-e-s anarchosyndicalistes et anarchistes furent la cible d’une très brutale répression à l’arrivée de la dictature castriste au pouvoir en 1959.

Enrique   |  Histoire, Politique   |  11 23rd, 2018    | 

Menacés par Bolsonaro, 8 000 médecins cubains quitteront le Brésil

30 MILLIONS DE PERSONNES AFFECTÉES

L’affaire rappelle la xénophobie du président récemment élu et le racisme structurel de l’Etat brésilien. Des millions de pauvres seront affectés, des villes entières resteront sans aucun accès aux soins.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  11 22nd, 2018    | 

Encore plus de pétrole dans la mer de Cuba

Le 8 octobre dernier, une centaine de mètres cubes de pétrole brut se sont répandus dans les eaux de l’emblématique baie de Matanzas, selon les médias officiels jeudi dernier.

Les faits se sont produits lorsqu’un navire a déchargé cette substance contaminante au terminal des supertankers de cette province de l’ouest de Cuba, où la plus grande quantité de pétrole atteint l’île.

En un dimanche, environ 92 % des hydrocarbures déversés ont été recueillis.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Écologie   |  11 18th, 2018    | 

Cuba : une nouvelle constitution, pour quelle transition ?

Depuis de nombreuses années, l’économie cubaine évolue à petits pas vers une libéralisation. Face à la crise prolongée provoquée par une dépendance économique historique, aggravée par l’embargo américain et les échecs répétés d’une planification centralisée bureaucratique, le groupe dirigeant, autour de Raúl Castro, s’est rallié au « modèle vietnamien » – ou chinois –, appuyé par les militaires investis dans l’économie, et par de nombreux technocrates et économistes cubains.


Enrique   |  Actualité, Politique   |  11 18th, 2018    | 

La plus grande usine sucrière de la partie occidentale de Cuba pollue et n’est pas rentable

.
En octobre 2002, le gouvernement cubain a décidé de restructurer l’industrie de la canne à sucre. Toutes les sucreries qui n’étaient pas en mesure de produire du sucre à un coût maximum de 4 centavos la livre ont été fermées.

Depuis cette décision, le complexe agroindustriel Héctor Molina, situé dans la province occidentale de Mayabeque, donnait des signaux de faible rendement. Cependant, il est resté en activité grâce à une exploitation adaptée des terres cultivables aux alentours, à la main d’oeuvre disponible et à l’infrastructure de transport.

Pour le village de San Nicolás de Bari, c’était la meilleure situation.

Mais la plus grande usine de la région a été pendant des années la lanterne rouge lors des campagnes de récolte. Elle ne respectait pas toujours les planifications, elle consommait trop d’eau et d’électricité et les pannes d’équipement constantes causaient d’importantes pertes financières.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Économie   |  11 7th, 2018    | 

Première réunion des maisons d’édition autonomes à l’ABRA (Bibliothèque et Centre social libertaire de La Havane)

Dans la matinée du 1er septembre, nous avons rencontré à l’ABRA un groupe de personnes, dont certaines que nous connaissions déjà. En cette occasion nous nous sommes réunis pour aborder un sujet encore inexploré. L’objectif était d’ouvrir un dialogue à propos de la condition d’éditeurs indépendants de brochures, de fanzines, de magazines, de dépliants, de matériel imprimé, ainsi qu’en tant que potentiels producteurs dans une telle sphère créative.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique, Écologie   |  10 31st, 2018    | 

« Criminaliser la vérité », la réaction d’un groupe d’artistes cubains contre le décret-loi 349

.

Invitée à participer à la dixième édition du festival Belles Latinas en octobre 2011 avec son roman Partir, un point c’est tout, édité en français par les éditions Christian Bourgois, notre amie l’écrivaine cubaine Veronica Vega propose sur la newsletter d’Espaces latinos une tribune consacrée à la situation actuelle à laquelle sont confrontés des auteurs cubains, et elle-même notamment, à la suite de la récente publication d’un décret-loi relatif à la culture.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique   |  10 23rd, 2018    | 

Les « idiots (américains) utiles » du régime cubain

Fin septembre, le nouveau chef du gouvernement cubain, Miguel Díaz-Canel, la marionnette du retraité Raúl Castro, s’est rendu à New York. Entre autres activités, il y a été reçu par un aréopage de personnalités du monde du spectacle et des arts, qui de tout temps a fourni le gros des troupes de ceux que Lénine appelait les « idiots utiles », agrémentant par leur présence la camelote faisandée proposée par la propagande communiste. Cette mise en valeur du représentant de la dictature des Caraïbes est d’autant plus lamentable et indécente en un moment où, à Cuba, nombre d’artistes indépendants se battent contre la mise en œuvre prochaine du décret 349 qui bâillonnent encore davantage les activités artistiques sur l’île, entièrement soumises au bon vouloir de l’Etat (voir « Le décret n°349 et la politique culturelle de l’Etat cubain »).
Je vous propose de lire ci-dessous ce que cette misérable mascarade new-yorkaise a inspiré à un ami cubain vivant à La Havane.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique   |  10 16th, 2018    | 

La nouvelle loi qui menace la création artistique à Cuba

Les artistes et militants cubains s’inquiètent de plus en plus des restrictions à la liberté d’expression avec la mise en oeuvre du décret 349, un texte visant à réglementer les activités culturelles et artistiques, jusque et y compris les ventes de livres. Le décret a été approuvé en janvier et prendra effet d’ici décembre.

Ce décret controversé exige des artistes qu’ils s’affilient à des institutions publiques officielles pour seuls commanditaires. Il définit aussi quelles autorités sont compétentes pour appliquer le décret, y compris les sanctions potentielles en cas d’infractions.

De même, le décret 349 prévoit des amendes et des confiscations d’instruments, de matériel et d’autres objets utilisés dans l’activité en infraction. Les événements artistiques  encourent un arrêt immédiat s’ils sont considérés en infraction.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture, Politique   |  10 3rd, 2018    |