Cuba. Rapport d’Amnesty International 2017-2018

Cette année encore, des personnes ont été placées arbitrairement en détention, des fonctionnaires ont été licenciés de façon discriminatoire et des travailleurs indépendants ont été harcelés, ces manœuvres visant à faire taire les critiques. Les avancées dans le domaine de l’éducation ont été compromises par la censure persistante, qu’elle soit sur ou hors internet. Le pays est resté fermé aux observateurs indépendants des droits humains la majeure partie de l’année.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Répression   |  08 2nd, 2018    | 

Le tourisme sexuel impliquant des enfants à Cuba

Depuis le rétablissement de ses relations diplomatiques avec les États-Unis le 30 juin 2015, Cuba est au cœur de nouveaux enjeux dont les maîtres-mots sont « ouverture économique » et « assouplissement des autorisations d’entrée ». On pourrait donc légitimement en déduire une augmentation des flux touristiques sur cette petite île des Caraïbes vers laquelle les regards du monde entier sont braqués. Aussi positive soit-elle, qui dit croissance des flux touristiques, dit malheureusement croissance du tourisme sexuel impliquant des enfants (TSIE), déjà bien trop présent sur l’île.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Société   |  08 1st, 2018    | 

Cuba. Le Parlement adopte le projet de nouvelle constitution

Le nouveau texte constitutionnel a été adopté dimanche par le parlement cubain. Ce dernier reconnait le marché et la propriété privée comme faisant partie de son économie.

Le Parlement cubain a adopté dimanche le projet de nouvelle constitution, qui reconnait le marché et la propriété privée comme faisant partie de son économie, sans pour autant abandonner son orientation socialiste. Le nouveau texte constitutionnel a été approuvé à l’unanimité lors d’une session ordinaire de l’Assemblée nationale. Le projet doit désormais faire l’objet d’un débat populaire, du 13 août au 15 novembre. Un référendum sera ensuite organisé avant l’adoption finale.


Enrique   |  Actualité, Politique   |  08 1st, 2018    | 

« Paradiso » de José Lezama Lima – initiation au déchiffrement du monde

José Lezama Lima, poète, critique et romancier, est souvent désigné comme le « Proust cubain ». Un tel rapprochement se fait à la faveur de son premier roman Paradiso, incontournable de la littérature de son pays quoique censuré dès sa publication. En réalité, premier et dernier, de son vivant du moins, car ne paraîtra qu’après sa mort la suite de ParadisoOppiano Licario, œuvre inachevée. Auteur à œuvre unique, mis à part ses poèmes et ses articles dans les revues culturelles cubaines, qui brassent les littératures étrangères, il déploie dans ce roman innervé d’autobiographie, dans lequel le « je » surgit parfois à la place du « il », toute une perception du monde, profondément poétique. Imprégné par l’hermétisme mallarméen, il ne propose pas tant des phrases longues qu’une langue compliquée, à apprivoiser au long des 600 pages – épreuve nécessaire à une initiation au déchiffrement du monde pour le lecteur.

Lire la suite »


Enrique   |  Culture, Société   |  07 5th, 2018    | 

Qui a libéré Ariel Ruiz Urquiola ?

Comme beaucoup l’ont déjà commenté, Ariel Ruiz Urquiola a été mis en liberté hier après-midi, le 2 juillet. Un appel d’Omara, de sa sœur et de son collègue Oscar Casanella m’a apporté la nouvelle que j’ai vraiment douté de recevoir si vite : Ariel est libre !

Nous ne connaissons pas les détails de l’affaire, qu’Ariel et sa sœur seront sûrement en mesure de révéler au public une fois que tout sera éclairci. Rappelons-nous qu’Ariel doit se remettre d’un long jeûne qui a affecté son corps de façon dramatique ; heureusement, son cerveau a fonctionné clairement pendant tout ce temps.

Lire la suite »


Enrique   |  Politique, Répression, Solidarité, Écologie   |  07 3rd, 2018    | 

Cuba, destination tendance de l’été? Vous risquez d’être déçus

Des dizaines de milliers de touristes s’apprêtent à envahir l’île en quête d’exotisme et de révolutions tropicales, bien décidés à la visiter «avant qu’elle ne change». Une bien mauvaise idée. Et ce pour dix raisons.

À en croire les titres des magazines et des articles qui anticipent les vacances, Cuba serait devenu cet été l’une des destinations favorites des Français. Il faut y aller «avant la foule», titre Le Monde. Il faudrait même s’y rendre «avant que l’île ne soit envahie par les Américains», recommande un autre journaliste.

Et puisque le président Obama a osé faire le déplacement ce printemps, il aurait ouvert la voie à la réconciliation de Cuba avec le monde. «C’est trop drôle, c’est comme si les Américains se ruaient pour visiter l’île avant que les Américains ne se ruent à Cuba!», commente Tony Pandola, un guide touristique au New York Times.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Société   |  07 1st, 2018    | 

Cuba paradis égalitaire. Les droits des femmes en question

Plages idylliques, culture festive, climat remarquable : Cuba fait rêver et comble de nombreux touristes. Mais au verso de la carte postale, le portrait est-il aussi flatteur? Observations sur l’égalité des sexes au pays des Castro.

Avant la multiplication des tout-inclus à Cuba, il y a eu… la révolution! Grâce au régime socialiste qui en a résulté, fondé sur un système d’éducation et de santé gratuit pour tous, les indicateurs sociaux, comme le taux de mortalité infantile, l’espérance de vie à la naissance ou le taux d’alphabétisation des adultes, sont très élevés à Cuba. La situation des femmes ne fait pas exception : le pays compte parmi les plus égalitaires, occupant la 19e place en matière d’égalité hommes-femmes (deux rangs devant le Canada), selon le Global Gender Gap Report de 2012 du Forum économique mondial.

Après la classe, à Santiago de Cuba, un pays où filles et garçons ont accès à l’école primaire, puis secondaire, gratuitement.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Politique, Société   |  07 1st, 2018    | 

Les Cultures Afro-Cubaines

Les cultures afro-cubaines, que l’on qualifie à Cuba de “folkloriques” et en Occident de “traditionnelles“furent jusqu’à la fin du XIXe siècle celles des esclaves, puis au XXe siècle celles de leurs descendants. Elles sont aujourd’hui celles de tous les Cubains qu’ils soient noirs, blancs ou métis. On peut les qualifier de”créoles” tant elles se sont transformées, séparées de la matrice africaine, et sont devenues rapidement spécifiquement cubaines. Le terme “afro-cubain”peut prêter à confusion, puisqu’aux USA (et par lasuite en Europe) on l’a utilisé – et on l’utilise encore de manière erronée -pour qualifier les musiques “blanches” de Cuba, Son, Charanga et toutes leurs déclinaisons qui donneront naissance dans les années1970 à la”Salsa”qui est de toute la Caraïbe et sans doute née à NewYork, elle aussi de mélanges. Dans la musique afro-cubaine point d’instruments à cordes ni à vent, ni guitares, ni pianos, ni cuivres,ni contrebasses :

-de la percussion (principalement des tambours),

-du chant et

-de la danse

Lire la suite »


Enrique   |  Culture, Religion   |  06 26th, 2018    | 

Les babalawos (1) et les écologistes cherchent un consensus à La Havane

Il s’agit de la première réunion connue où les deux parties ont discuté des pratiques religieuses et de la protection de l’environnement à Cuba.

Des écologistes, des babalawos (prêtres d’Ifa, de la religion polythéiste afro-cubaine), des chercheurs et des activistes sociaux cubains ont eu un dialogue inhabituel au Centre social et  bibliothèque libertaire ABRA, situés à la périphérie de Lawton, dans la capitale.

Convoqué par le projet écologiste Guardabosques (Gardiens de la forêt) et le bulletin électronique Desde la Ceiba (Depuis le fromager), l’événement, qui s’est tenu le 16 juin, a accueilli un débat sur les liens entre la vision du monde Yoruba (un groupe ethnique d’Afrique de l’Ouest), l’environnement et les défis auxquels sont confrontées les communautés cubaines dans le domaine de l’environnement.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Religion, Société   |  06 26th, 2018    | 

Littérature cubaine. Rafael Alcides (1933-2018)

Le poète cubain Rafael Alcides Pérez est mort à La Havane le 19 juin, à l’âge de 85 ans. Il vivait dans l’insilio, c’est-à-dire dans son pays, mais en même temps séparé de celui-ci, en interaction avec l’environnement, surtout intellectuel et politique.

Son œuvre poétique comprend Agradecido como un perro, Reconnaissant comme un chien, un livre de poésie de fpuissance souveraine avec lequel il remporta le Prix de la critique en 1983, Y se mueren y vulven y se mueren, Et ils meurent et ils reviennent et ils meurent (1986), Nadie, Personne (1993) et Conversaciones con Dios, Conversations avec Dieu (2014, publié à Séville), entre autres.

Lire la suite »


Enrique   |  Actualité, Culture   |  06 21st, 2018    |